Enligne : Magazine

Portrait de DRH 2 Dorothée Vincent Tous les chemins mènent à la fonction de DRH

Dorothée VincentJe suis humaniste et utopiste, dit Dorothée. Humaniste, parce que, depuis l’adolescence, je suis curieuse de l’autre. Elle ajoute qu’elle aurait aimé faire des études de psychologie, mais que les circonstances en ont décidé autrement. Curieuse de l’autre et de comment il fonctionne ; curieuse aussi de ses failles, de ses blessures. Manière peut-être de ne pas rester centrée sur son propre fardeau, tout ce qu’il y a dans le sac à dos, dit-elle. Utopiste parce que Dorothée défend l’idée que l’entreprise est un endroit où chacun peut grandir, s’épanouir, trouver sa place, et pas un endroit qui maltraite et rend malade. J’aime défendre cette idée dans mon métier, dit-elle.


8260