cv, emplois, missions et stages en France
257 Visiteurs connectés

8 comportements à éviter pour ne pas couper dans les virages

Enligne : Article

courseParmi les tendances lourdes, nous observons celle qu’ont de plus en plus d’utilisateurs, qui consiste à vouloir “couper dans les virages”. Nous tentons d’analyser, de mesurer et surtout de contrer le phénomène

Notre métier consiste dans le fait de collecter de l’information fiable et pertinente afin de la mettre à disposition : des offres d’emploi à des demandeurs d’emplois et des cv à des offreurs d’emplois. L’information collectée porte sur le sujet, le verbe et le complément, c’est à dire, qui  propose quoi, à qui, quand, où, comment et pourquoi et subsidiairement pour combien. Si une de ces informations manque ou est erronée, l’affaire a peu ou n’a pas de chance d’aboutir.

 

CV désigne curriculum vitae soit “Parcours de vie”. Cela ne veut pas dire press-book, ni simple présentation de soi, ni survol d’un parcours de 15 ans en une seule ligne. Cela désigne une succession chronologique et précise d’étapes de la vie professionnelle.

Comment orienter des candidats vers une entreprise qui imagine ne pas avoir à exprimer son besoin ? Comment aiguiller un candidat qui ne donne pas les informations sur ce qu’il est et ce qu’il veut faire, qui donne des coordonnées erronées ou qui indique “...j’enverrai mon cv sur demande…”? Pourquoi un employeur appellerait-il un candidat rétif qui ne dit pas pourquoi il faut l’appeler ??

Les populations principalement concernées :

Les moins qualifiés et les plus qualifiés sont particulièrement concernés. Les juniors et les seniors sont aussi sur-représentés. Les pays du Maghreb et d’Afrique sont plus touchés que les autres pays

Les causes les plus observées :...


 

Manque de temps : nous voyons de plus en plus de “Lapins pressés” inspirés par Lewis Caroll qui travaillent vite mais mal, ou incomplètement. Plus ils travaillent vite, plus ils font mal. Plus ils travaillent mal, plus ils s’affolent et vont vite.

Mauvaise utilisation des technologies : il nous est donné à comprendre que beaucoup de personnes essaient d’utiliser leur téléphone portable pour postuler. Le clavier n’est pas pratique et le système de correction automatique T9 prend bien souvent des initiatives redoutables. La frappe est laborieuse. Par ailleurs, bien souvent, les outils de corrections automatiques des traitements de texte de stations fixes (beaucoup plus efficaces que le T9) ne sont pas utilisées.

Mauvaise compréhension de la langue : Nous pouvons comprendre que des personnes ne maîtrisant pas bien la langue puissent faire quelques fautes d’orthographe. Toutefois, nous leur demandons de ne pas commencer leur lettre d’accompagnement par “Salut” et de poursuivre par du tutoiement. Les raccourcis de familiarité sont tout autant nuisibles. Une simple lecture de candidatures autres permet de voir le “style” à adopter.

Manque de conscience des conséquences : Certains utilisateurs n’ont pas conscience des effets des lacunes de leur usage, ni conscience des besoins de leur interlocuteur. Ne se mettant pas à la place de l’autre, ils ne cherchent pas à comprendre les raisons des consignes et n’évaluent pas les conséquences de ce qu’ils donnent à voir.

Rébellion à la contrainte : Le champ des contraintes qui augmentent finit par produire un sentiment d’oppression qui pousse à refuser toute contrainte supplémentaire. L’utilisateur désire tout...sans accepter de se soumettre à certains attendus. Dans l’idéal, l’utilisateur voudrait qu’on lui serve exactement sur un plateau ce qu’il n’a pas explicitement demandé… L’esprit magique n’est pas loin.

Gap culturel : Certains semblent penser qu’au pays de la liberté et des droits de l’Homme on peut faire comme on l’a choisi soi-même et en particulier faire fi des règles. Certains candidats à l’immigration donnent un mauvais aperçu du comportement qu’ils entendent adopter une fois transplantés.

Mépris de l’autre : D’autres s’imaginent au-dessus des contingences et estiment qu’un certain statut social les dispense de se conformer aux règles collectives (compte tenu de leur âge, ou de leur expérience).

La procrastination active : Une autre partie du spectre espère échapper au fait de remplir des formulaires. L’intention est là mais l’énergie viendra demain. L’image donnée au recruteur est saisissante. Notre expérience nous montre que si nous acceptons cela, ceci ne viendra jamais. Nous les alertons de notre volonté et leur donnons 72 heures pour compléter le formulaire qui, sans réaction, sera détruit automatiquement.

Fainéantise : Une autre partie encore semble vouloir un bon travail, bien payé, sans réellement avoir l’intention de s’investir dans un emploi...

 

Les conséquences :

Nous relançons environs 20% des candidatures qui ne satisfont pas aux critère de qualité minimum et finalement, nous éliminons environs 15% de candidatures qui ne présentent aucune information exploitable par nos clients.

Il ne faut pas “couper dans les virages”. Ca fait perdre du temps à tout le monde, c’est trop visible, ça ne donne pas une bonne image et c’est contre-productif. Si nous laissons faire, c’est notre image qui est altérée, et ceux qui “jouent le jeu” qui sont pénalisés.

 

Nombre de lectures : 975