cv, emplois, missions et stages en France
307 Visiteurs connectés

10 règles incontournables pour trouver un emploi

Enligne : Article

10 règles incontournables pour trouver un emploi

 

10_cible.jpg1 - Sachez ce que vous voulez faire :
Ne demandez pas aux recruteurs et aux employeurs de deviner à votre place ce que vous voulez faire. Ne vous présentez pas auprès d’eux avec une offre de services floue.

Pensez ce que vous êtes : faites un bilan des compétences et des valeurs ajoutées que vous pouvez proposer à vos futurs employeurs. Parmi ces compétences, identifiez celles qui vous apportent le plus de plaisir et celles où vous êtes particulièrement performant.

 

2 - Reliez vos envies aux besoins du marché :

Analysez les besoins du marché. Même si c’est ce que vous avez très envie de faire, les postes de “tailleurs de silex” sont devenus plus que rares. Identifiez les métiers en “tension” et ceux en progression. Identifiez par quel chemin vous pouvez passer de A (vos compétences) à B (les compétences requises pour le métier qui vous fait envie). Cherchez sur internet les formations qui vous permettent d’acquérir les compétences requises. (Pratiquement toutes les formations existent gratuitement sur internet.) ...


 

3 - Repérez vos cibles et les medias qui vous y mènent :

Repérez les entreprises qui forment votre coeur de cible. Identifiez les supports de recrutement spécialisés, sites internet, journaux avec lesquels ils recrutent… Acceptez l’idée de ne pas avoir une vue exhaustive des entreprises si vous avez repéré tous les sites spécialisés. Inscrivez vous sur le plus possible de sites de recrutements spécialisés et généralistes. Privilégiez les sites européens ( qui ont bien pris en compte le RGPD) où votre anonymat est respecté. ( Ce sont les sites qui se chargent de communiquer vos coordonnées aux employeurs sérieux et intéressés.)

 

4 - Réfléchissez votre mobilité :

Il y a plus de chances que le prochain emploi disponible dans votre spécialité soit loin de chez vous, qu’à proximité. Réfléchissez la négociation qui vous permettrait de vous éloigner de votre actuel logement. ( Nouveau logement, transport, déménagement… :ce n’est souvent finalement qu’une question de moyen et d’organisation.)

 

5 - Rédigez correctement ce que vous êtes et ce que vous cherchez :

Constituez des documents de base, cv et lettre d’accompagnement, soignés, clairs et précis.

Le titre de votre cv doit comporter les mots-clefs essentiels de votre recherche. L'enchaînement chronologique de vos emplois doit être compréhensible.

Comparez sur notre site votre cv avec ceux des autres candidats et mettez vous à la place de l’employeur qui comparerait votre cv avec les autres.
Soignez l’orthographe. Évitez les superlatifs, ni ne flagornez ni ne flattez. Soyez sobre, succinct et factuel. Pensez que la personne qui trie une pile de cv pour un poste dispose de quelques secondes pour mettre le vôtre du bon côté.

Faites éventuellement le ménage dans vos participations aux réseaux sociaux si votre nom y apparaît en clair.

Prévoyez un cv un peu plus complet, mais cohérent avec le 1er, que vous pourrez laisser au moment de l’entretien.

 

6 - Diffusez vos candidatures spontanées et soyez patient :

Lancez vos candidatures en tenant à jour un tableau de bord. Astreignez vous à un temps de recherche quotidien. Mettez à jour vos candidatures régulièrement afin que l’employeur potentiel voie un cv “modifié le”. Ceci lui indique vous êtes toujours en recherche active. Vérifiez vos coordonnées. Si une date de création figure sur votre lettre d’accompagnement, pensez à la modifier. ( Une date ancienne montre que vous cherchez depuis longtemps sans trouver et induit un doute sur votre candidature. Certains employeurs estiment qu’un cv de plus de 15 jours est ancien.)

 

7 - Renseignez vous sur l’employeur :

Lisez l’annonce d’offre d’emploi. Décortiquez tous les aspects de la recherche des employeurs qui annoncent des offres. Faites vous une image de son passé, de son présent et de son avenir mais adoptez une posture ouverte. Certains projets stratégiques ne sont pas forcément présentés sur la place publique. Certains aspects de la demande nécessitent peut-être une adaptation de votre cv.

 

8 - Prenez le train lorsqu’il passe :

Postulez immédiatement aux alertes que vous recevez.
Nous observons fréquemment des candidats qui mettent leur téléphone sur messagerie afin de filtrer les appels. Répondez le plus rapidement possible à chaque sollicitation.

N'hésitez pas à postuler avant, pendant et juste après des vacances : les candidatures y sont moins nombreuses et vos chances sont mécaniquement plus grandes.

N’arguez pas du fait qu’il vous reste des droits au chômage pour décliner une offre : certains trains ne passent jamais deux fois.

 

9 - Soyez endurant et résilient :

Vous nourrirez des espoirs sur certaines opportunités qui n’aboutiront pas. Apprenez à vous relever rapidement de vos échecs. Essayez de connaître les raisons du refus et de renforcer votre offre. Soyez endurant. Faites du sport et rebondissez le plus vite possible.

 

10 - Adaptez votre demande et ouvrez des alternatives :

Surveillez constamment la présentation des candidats “concurrents”. Si vous profitez de votre période de chômage pour effectuer des formations, pensez à actualiser vos cv dans tous les sites ou vous vous êtes inscrit.

Envisagez de monter une structure juridique légère qui pourrait vous permettre de vendre vos services. Cet exercice offre plusieurs avantages : il vous permet de voir votre valeur ajoutée différemment, d’accepter des offres qui ne répondent pas totalement à vos besoins et de ne pas rester inactif.
Cet exercice vous permettra certainement, à un moment de vous trouver en face d’un dilemme : accepter un emploi salarié ou mener des missions comme indépendant. Après tout… c’est le but recherché…

Bonne chance

 

PS : Si vous n’êtes plus en recherche, faites le savoir en retirant vos cv des sites.

Nombre de lectures : 200