cv, emplois, missions et stages en France
138 Visiteurs connectés

Fiche conseil n°2 : Prendre le temps comme allié.

Enligne : edito

tout tout de suiteTout, tout de suite…

Le maniement de la souris a accéléré le rythme des attentes d’une société consumériste déjà peu encline à la patience.

Nous les observons de nos fenêtres, tous les jours, les « lapins pressés d'Alice au pays des merveilles » de tous poils, qui expriment mal une demande mal positionnée qu’ils oublieront le lendemain alors qu’ils mettront, en désordre, de nouveaux fers au feu...


- Des demandeurs d’emplois ou de stages qui déposent une demande (que nous détruisons systématiquement) indiquant « je vous communiquerai mon cv et  ma lettre de motivation sur demande... ».
Comme si un employeur, disposant par ailleurs dans nos bases de données, de cv complets allait prendre le temps de demander, sans avoir de critère pour le faire, un cv à quelqu’un qui démontre ne pas vouloir répondre aux demandes posées.

- Des employeurs qui déposent une offre d’emploi calibrée sur un problème conjoncturel qui pourrait être réglé par un consultant, ou bien faisant appel à un stagiaire pour régler un problème permanent de l’entreprise…

- Des hommes politiques qui, pour amuser la galerie médiatique avec des dossiers qui nécessitent un lent changement des mentalités, n’ont plus le temps de mener les actions immédiates nécessaires. Dans un rapport délirant au temps, on en voit même proposer d'aider les entreprises avec leurs hypothétiques résultats futurs quand celles ci ont un besoin immédiat d'oxygène.

Notre culture nous fait prendre le temps pour un ennemi. Cette croyance nous place dans les conditions d’une fuite en avant perpétuelle : le "vite fait mal fait", l'agitation permanente qui nous empeche de trier ce qui est important de ce qui est accessoire. Notre rapport au temps est une des sources de la crise que nous rencontrons.

Rien ne résiste au travail dans la durée et faire tout de suite ce qu'il faut faire tout de suite.

Si, quelques heures par semaine, nous inversons ces logiques et décidons d’identifier ce en quoi le temps peut devenir un allié, nous pouvons chacun changer notre vie et, par conséquent, changer un peu le monde pour le rendre plus vivable aux autres.