cv, emplois, missions et stages en France
273 Visiteurs connectés

L’analyse systémique de la maintenance

Enligne : Article 1    Le système soumis à l’étude peut être créé par l’homme ou avoir une existence naturelle. Il peut être de nature matérielle ou immatérielle. Il est plus ou moins complexe, plus ou moins hétérogène. Il peut exister, être en cours de développement ou être à l’état de projet.
2    Le système est décomposé en sous-systèmes et sous-sous-systèmes en répétant cette opération jusqu’aux composants élémentaires. Tous ses éléments font l’objet d’une description détaillée.
3    Pour chacun des niveaux de décomposition, les modes potentiels de défaillance sont recherchés, répertoriés et décrits.
4    Chacun des modes de défaillance est soumis à un questionnaire précis destiné à en envisager les conséquences et les parades préventives et/ou curatives ainsi que les modes opératoires correspondants :
·    Quelles sont les conséquences de chaque défaillance pour le système et/ou pour son environnement matériel, naturel ou humain ?
·    Le dysfonctionnement et l’altération qui en sont la cause sont-ils perceptibles ?
·    Quelle est la fréquence prévisible de la défaillance ?
·    Peut-on prévenir la défaillance par une modification du système ? (Fiabilité des éléments, redondance des sous-systèmes, perceptibilité des altérations, consignes d’emploi etc.).
·    Peut-on accepter et sait-on définir des fonctionnements temporaires en mode dégradé ?
·    Sait-on définir une opération de maintenance qui permettra de rendre au système ses performances, sa sûreté de fonctionnement, sa disponibilité et assurera la pérennité de la compatibilité de ses éléments ?
·    Quelles seront la fréquence et les modalités de cette opération ?
·    Quels seront les coûts respectifs des conséquences pour le système et/ou pour son environnement de chaque défaillance et des mesures correctives envisageables ? (Personnel, matériel, logiciels, servitudes techniques, stocks, infrastructure, documentation, formation, transports, support industriel, vulnérabilités etc.)
    5    Le choix des solutions nécessite de nombreuses itérations où s’entremêlent étroitement les implications opérationnelles, techniques, logistiques, environnementales, humaines, économiques et souvent même sociales et politiques.
    6    Le résultat de l’étude se présente sous la forme d’un document définissant un système de maintenance. Il est le précurseur des manuels d’utilisation et de maintenance du système et de chacun de ses composants.
    7    L’étude systémique de maintenance doit être entreprise le plus en amont possible déroulement du projet dont il constitue l’un des éléments déterminants.
Nombre de lectures : 12017