cv, emplois, missions et stages en France
212 Visiteurs connectés

L'analyse systémique en douze points

Enligne : edito 1    Comme de nombreuses méthodes nouvelles, l'analyse systémique est fondée sur la Théorie des Systèmes. Le dictionnaire Larousse précise qu'elle « envisage les éléments d'une conformation complexe, les faits (notamment les faits économiques), non pas isolément mais globalement, en tant que parties intégrantes d'un ensemble dont les différents composants sont dans une relation de dépendance réciproque. »

2    Les finalités, les fonctions ou les missions du système étudié sont décomposées en éléments et formulées avec précision.

3    Qu'il existe ou soit à réaliser, le système est décomposé en sous-systèmes et sous-sous-systèmes etc... jusqu'à chacun de ses éléments considérés comme insécables.

4    Chacun des composants du système est défini et décrit avec précision. Ses liens d'interdépendance avec les autres éléments du système et avec l'environnement sont déterminés et mis sous forme de paramètres quantifiables. Ces paramètres sont destinés à caractériser les modes de fonctionnements et les contraintes imposées au système considéré dans son ensemble et dans chacune des ses parties.

5    Les liens d'interdépendance, à tous les niveaux, entre sous-fonctions et sous systèmes sont précisés pour décrire et (re)définir les fonctions et les structures. Il est souhaitable qu'à chaque élément de structure corresponde une mission ou une fonction.

6    Tous les paramètres et toutes les contraintes externes sont collationnés classés et structurés afin d'être traités par voie informatique, soit globalement, soit au niveau des sous-systèmes ou sous-sous-systèmes pour donner à chacun la plus grande autonomie.

7    Les flux d'échange des ressources et des informations entre les éléments du système et avec l'environnement sont précisés, quantifiés, modélisés.

8    Les redondances fonctionnelles, matérielles ou logicielles doivent être éliminées sauf si elles sont nécessaires pour assurer la sécurité de fonctionnement.

9    Différents modes de fonctionnement, structures et stratégies sont décrits, simulés, synchronisés et mis au point par itérations afin d'être sélectionnés et optimisés

10    L'évaluation des coûts d'étude, de réalisation et de possession doit intervenir le plus en amont possible de l'étude dont elle fait partie intégrante.

11    Il est souhaitable de réaliser une cohérence, et/ou une concordance, entre les structures du système, les structures humaines et les structures économiques qui contribuent à sa définition, à sa mise en oeuvre, à son contrôle, à sa maintenance et à ses financements.

12    Non seulement l'objet du projet, mais le projet lui-même peut être traité comme un système.