cv, emplois, missions et stages en France
296 Visiteurs connectés

Amateurs !!!

Enligne : edito

amateursPendant que les entreprises essaient de sortir la tête de l’eau, une enclume attachée aux chevilles, et que les demandeurs d’emplois tentent de nager au milieu des dysfonctionnements de l'Etat, l’équipage de « la croisière s’amuse » se laisse focaliser sur des sujets totalement subsidiaires, en réaction aux émotions des plus vindicatifs.

Experts en procrastination sur des non sujets, nos amis politiques évitent de travailler sur les vrais sujets : les réformes structurelles de l’état…


 

Amis politiques, vous êtes de grands amateurs de sources de financements de plus en plus injustifiables pour financer des gabegies qui le sont tout autant.

Amis politiques, comme nous vous voyons de moins en moins gênés pour imposer et taxer, en pleine “trêve”, tout et n’importe quoi, rendant chaque situation de moins en moins prévisible, nous allons vous souffler deux idées simples de taxes nouvelles qui accéléreront votre “non plan” vers votre grand "n’importe quoi".

- Comme de moins en moins d’entreprises et de particuliers vont être en mesure de payer des impôts, vous pourriez faire payer des taxes sur les pertes : par un tour de passe passe conceptuel, vous saurez bien transformer ces dettes en budget…

- Vous pourriez aussi décider que tout euro qui circule vous appartient, les entreprises et les particuliers en disposeraient sous forme d’un crédit qu’ils vous payeraient à prix d’or…

Pendant ce temps, l’Etat pourra continuer son amusante et confortable croisière sur son gentil mille-feuilles administratif…


Amis politiques, pour spolier, vous pouvez mieux faire...Vous êtes des amateurs, car comment appelle t'on un régime qui spolie les gens ? Une dictature ou bien un régime d'amateurs ?... Dans peu de temps, vous allez préférer vous faire traiter d'amateurs.

 

En bons apprentis sorciers, vous critiquez les clubs de foot lorsqu’ils essayent de résister à la brutalité de l'impôt que vous leur fixez a posteriori à 75% alors que leurs budgets sont arrêtés et engagés. (Ce taux indique qu'on n'est pas loin de l'idée évoquée plus haut. Un petit effort et vous allez y arriver.)

Vous indiquez que les autres entreprises, elles, participent de bonne grâce à l’effort collectif…
Avez vous demandé à ces dernières si leur éventuel moyen d’action aurait eu autant de visibilité ?
En provoquant chacune d’entre elles à s’organiser pour vous résister… vous démontrez… même à ceux qui n’aiment pas le foot... que vous êtes des amateurs.

 

Si la perception que des amateurs pilotent le pays, gagne de plus en plus de monde, la crise des systèmes représentatifs va devenir incontrôlable et préparer le lit d’extrêmes dont il sera compliqué de se défaire.

 

Mais tout ça, c’est bien connu, c’est de la faute de l’ancien Président de la république…

Allez, bande d’amateurs...votre déni n'est même plus crédible...