cv, emplois, missions et stages en France
204 Visiteurs connectés

Alerte arnaques

Enligne : Article fotolia_45574880_xs
Alerte arnaques


Une arnaque scandaleuse, touchant les demandeurs d’emplois, se développe de plus en plus.

Elle peut conduire l'infortuné qui tombe dans le piège à rencontrer de sérieux problèmes.

Nous voulons alerter les demandeurs d'emplois afin qu'ils ne tombent pas dans le mauvais plan qui leur est tendu et qui peut les entrainer dans de graves difficultés.

La mésaventure commence avec ce type d’annonce : « Aimeriez-vous travailler à temps partiel ou en ligne à temps plein à la maison, être payé par semaine et avoir du temps libre? Si vous avez accès à un ordinateur et une connexion internet, vous pouvez être payé xxx euros par semaine.
Contactez-moi… »

Il est ensuite demandé par « l’employeur indélicat » au candidat de fournir toutes ses informations civiles et bancaires. De nombreuses personnes en recherche d’activité tombent dans le panneau, et deviennent la proie facile de quelques voyous aux identités multiples qui leur font alors signer un faux contrat de travail.
Ces derniers commandent, à l’aide de n° de cartes volées, des marchandises qu’ils font livrer chez le chercheur d’emploi imprudent. Ils se font ensuite livrer, par celui qui se voit transformer en « mule », cette marchandise à une autre adresse (dans le même pays ou à l’étranger). Opposition est faite sur la carte bancaire par son détenteur qui constate une usurpation de sa carte. Quand le vendeur de la marchandise grugé veut faire procéder à la restitution des marchandises, il débouche inévitablement chez le demandeur d’emploi qui se retrouve face à des problèmes inextricables avec la police puis la justice.

Le demandeur d’emploi comprend alors un peu tard qu’il porte toute la responsabilité face aux autorités.


Nous faisons la chasse aux annonces qui nous semblent suspectes. Nous croisons les contrôles, et voyons maintenant des annonceurs tout à fait « normaux » se faire usurper leur identité par des «malfaisants» qui essayent de se mettre en relation avec des demandeurs d’emplois pour recommencer leurs perfides marchés.

Nous alertons tous les demandeurs d’emplois de ce type de pratique afin que ces pratiques ne puissent plus exister.
Nombre de lectures : 30060